fbpx a.et-cart-info { display: none !important; }

5 astuces pour bien préparer l'entretien de sa piscine en hiver

L’hiver, la piscine est à l’arrêt, ce qui peut nous donner l’impression que nous n’avons pas besoin de nous en occuper. Pourtant il est important de vérifier l’ensemble de ses équipements du local technique et de réaliser un nettoyage complet de la piscine…

lecture 5 minutes

L’hiver, la piscine est à l’arrêt, ce qui peut nous donner l’impression que nous n’avons pas besoin de nous en occuper. Pourtant, c’est pendant cette période qu’il est important de vérifier l’ensemble de ses équipements du local technique et de réaliser un nettoyage complet de la piscine.

L’hiver est également la période idéale pour réaliser des petits travaux. En prenant le temps de s’occuper de sa piscine durant cette période, on évitera de se retrouver dans l’urgence en début de saison, avec un élément défectueux qui nous obligera à fermer la piscine.

Couvrir piscine hivernage Passif Piscine

1. S’équiper des accessoires d’hivernage essentiels

Pour que votre piscine passe un hiver convenable, procurez-vous :

  • Des flotteurs d’hivernage : dès que les températures sont négatives ils luttent contre la formation du gel dans la piscine en absorbant la glace. Conçus en plastique, ils flottent à la surface de l’eau en les reliant entre eux en diagonale dans la piscine.
  • Des gizzmos : Ce sont des tubes en plastique qui se placent dans les paniers des skimmers et servent à empêcher la formation de gel et la détérioration des parois des skimmers.
  • Des bouchons d’hivernage : ils sont utilisés pour boucher les buses de refoulement et les prises balai et ainsi empêcher l’eau de pénétrer dans les canalisations et les protéger du gel.
  • Une couverture d’hiver : Elle protège du gel et empêche les polluants extérieurs (feuilles, branches…) de s’infiltrer à l’intérieur de votre bassin.

2. Traiter l’eau de sa piscine

L’entretien d’une piscine consiste à maintenir l’eau propre et saine. Pour cela, il est nécessaire de vérifier le pH de l’eau, d’utiliser des galets ou des équipements automatiques pour traiter l’eau sur le long terme, et d’utiliser un désinfectant quotidiennement pour éviter la prolifération des algues et donc la coloration de l’eau.

Pour optimiser le traitement de l’eau, on peut utiliser du chlore qui est efficace, facile à utiliser et peu coûteux, du brome/oxygène actif qui lui est inodore, cependant son utilisation peut être délicate ou un électrolyseur au sel, le sel est peu coûteux et non irritant.

Un entretien régulier de votre piscine permettra de maintenir sa durée de vie.

chimie edg by aqualux

3. Protéger sa piscine avec une couverture adéquate

La couverture de votre piscine protège l’eau contre les intempéries (pluie, neige…) et contre la pollution extérieure (poussière, feuilles…). Il est primordial de choisir la couverture la mieux adapter à votre piscine et à la saison.

  • Couverture solaire : Elle Limite les déperditions de chaleur et évite l’évaporation d’eau tout en protégeant votre piscine des pollutions extérieures (feuilles, insectes, poussières). Elle ne sera pas conseillée pour l’hiver.
  •  Couverture d’hiver : Elle évite la pénétration des UV grâce à son opacité et donc le développement des algues. La bâche est conçue avec un ourlet de renfort pour une solidité renforcé et protégé l’eau du gel et de la pollution extérieure.
  • La bâche à barres : Elle s’adapte aux 4 saisons et est utilisée pour réchauffer la piscine et assurer la sécurité des enfants autour du bassin tout en protégeant l’eau des impuretés.

4. Nettoyer le filtre

Parce que la filtration représente à elle seule 80% du traitement de l’eau, seulement 20% pour le traitement chimique. Il est primordial de nettoyer vos filtres régulièrement.

  • Entretien du Filtre à sable : changer le sable de votre filtre tous les 5 à 6 ans. Avec le temps, les grains du sable s’usent et retiennent moins d’impuretés. En remplaçant le sable, vérifier l’état des crépines du filtre car une seule crépine endommagée pourrait rependre une grande quantité de sable dans la piscine. Si le sable a moins de 5 ans utiliser un détartrant filtre pour éliminer toutes les impuretés et traces de calcaire présentes dans le sable.
  •  Entretien du Filtre à diatomées : Pour le nettoyer, il faut d’abord le démonter et retirer toutes les diatomées. Ensuite, laisser tremper les ailettes dans une cuve avec un détartrant.
  •  Entretien du Filtre à cartouches : Démontez et vérifiez si la cartouche est déformée ou entartrée. Changez là si besoin. Pour le nettoyer, rincez la cartouche à l’eau claire ou utiliser une brosse pour filtre à cartouche.

5. Contrôler les équipements du local technique

L’hiver est la période idéale pour entretenir les appareils de traitement automatique de la piscine. Pour les électrolyseurs, il est recommandé de nettoyer la cellule en la faisant tremper dans une solution détartrante. Pour les régulateurs de pH, il est important de vérifier l’étalonnage des sondes de mesure.

En suivant ces conseils d’entretien, vous pourrez garder vos appareils de traitement automatique en bon état et garantir un bon fonctionnement de votre piscine à la réouverture de la saison.

 

A lire aussi :

Hiverner une piscine hors-sol : guide pas à pas pour bien préparer l’hiver

qu’est-ce qu’un flotteur d’hivernage pour piscine et à quoi ça sert ?

le ph moins piscine, guide correcteur de ph

comment réussir le traitement chlore choc de sa piscine ?

hiverner sa piscine facilement – tous nos conseils pour l’hivernage de votre piscine

    FAQ entretenir sa piscine en hiver :

    Comment entretenir l'eau d'une piscine en hiver ?

    En hiver, la saison de la baignade est terminée ! On procède donc à l’hivernage de son bassin. L’hivernage est une étape clef dans le cycle annuel d’entretien de votre piscine. En fonction de la région dans laquelle vous vivez, vous devrez choisir entre un hivernage passif, cette méthode entraine l’arrêt total de la filtration ou un hivernage actif, cette méthode quant à elle, consiste à faire fonctionner le système de filtration quelques heures par jour. Si vous optez pour l’hivernage actif, votre piscine tournera au ralenti, il faudra traiter votre piscine avec un système de traitement automatique, ou bien, manuellement en ajoutant les produits de traitement à votre eau vous-même.

    Faut-il bâcher sa piscine l'hiver ?

    Il est recommandé de bâcher sa piscine en hiver avec une couverture d’hivernage ou une bâche à barre 4 saisons. Cela permet de protéger votre piscine du gel, des intempéries, de la pollution extérieure, et de diminuer la consommation de produits de traitement de l’eau. Ainsi vous simplifiez la remise en marche de votre bassin lors du retour des beaux jours !

    Est-ce qu'il faut vider la piscine en hiver ?

    Il est déconseillé de vider complètement sa piscine pendant l’hiver, cela pourrait endommager la structure de la piscine et les équipements, sa remise en route au printemps deviendrait alors plus complexe et coûteuse. D’autant plus que, déverser l’eau qui contient des produits chimiques dans la nature pourrait nuire à l’environnement. Le but de l’hivernage est de préserver votre eau et vos installations contre les attaques du froid et les températures hivernales. Il est préférable d’abaisser le niveau de l’eau uniquement sous les skimmers pour éviter le risque de gel dans les canalisations. 

    Peut-on laisser une piscine vide tout l'hiver ?

    Vider la piscine et la laisser comme telle durant l’hiver peut provoquer des fissures ou des déformations de la structure dues à la pression exercée par la terre sur les parois de la piscine. Étant vide, l’eau ne peut pas contrebalancer le poids de la terre et garder l’intégrité de la structure de la piscine. Bien sûr, si l’eau de votre piscine n’est pas récupérable, vous pouvez la vider, cependant il est préférable de la re remplir la piscine rapidement avant qu’elle ne s’abime. 

    Quand faire tourner sa pompe de piscine en hiver ?

    Il est recommandé de mettre en marche le système de filtration de sa piscine 2 à 3 heures par jour, au moment où les températures sont les plus basses et où le risque de gel est le plus important, c’est-à-dire entre 4h et 7h du matin.

    Quand hiverner sa piscine ?

    Le moment idéal pour hiverner sa piscine est à l’automne ou au début de l’hiver lorsque la température de l’eau se situe en dessous de 15°, c’est à ce moment-là qu’il peut y avoir une formation algues et que les bactéries prolifèrent. L’eau de votre piscine risquerait de tourner, si vous n’effectuez pas l’hivernage de votre bassin à temps !

    Quels produits d'hivernage pour ma piscine ?

    Avant de commencer l’hivernage passif ou actif de votre piscine, il est nécessaire de procéder à une analyse de votre eau (taux de ph, de chlore…) grâce à des bandelettes d’analyses, ensuite si nécessaire, rééquilibré votre eau avec des produits spécifiques. Effectuer un traitement choc pour éliminer les bactéries présentes dans l’eau, puis effectuer un traitement d’hivernage pour retrouver une eau propre et claire à la sortie de l’hiver.

    Quel entretien pour une piscine en intérieur/chauffée en hiver ?

    L’eau d’une piscine intérieure, comme celle d’une piscine classique, est susceptible d’être contaminée par le développement de micro-organismes apportés par les baigneurs. Il est donc indispensable d’entretenir et de traiter l’eau de sa piscine intérieure de manière régulière de la même manière qu’une piscine extérieure. Toutefois, une piscine en intérieur n’a pas besoin d’être hiverné car elle est souvent utilisée pendant cette saison froide.

    Peut-on hiverner une piscine hors-sol/tubulaire ?

    Il est possible d’hiverner sa piscine hors-sol avec une des deux méthodes d’hivernage : l’hivernage passif et l’hivernage actif, notamment pour les piscines en bois qui sont plus résistantes qu’une piscine hors-sol classique. Pour les plus petites piscines gonflables/tubulaires, il est préférable de vidanger la piscine, de la nettoyer et de la ranger à l’abri du froid et de potentielles intempéries.

    Derniers articles